floppy

Le Gotek, l’avenir de l’homme rétro-moderne ?

Le Gotek est en fait un émulateur de lecteur de disquettes pour ordinateur ou tout dispositif en utilisant, souvent au format 3 1/2 pouces, qui permet d’utiliser une bête clef USB pour stocker vos images de disquettes, et les relire sur la machine équipée. En sommes, cela vous permet très facilement comme vous allez le voir, de remplacer les lecteurs de disquettes vieillissants de nos chers Amigas, Atari ST, Thomson TO8D, Amstrad CPC, MSX, etc etc par ce dispositif peu onéreux.

De quoi avez-vous besoin ?

  1. D’un fer à souder de 15 à 25 watts maximum
  2. D’un peu d’étain à soudure électronique
  3. De quelques fils électriques fins, si possible de plusieurs couleurs différentes
  4. D’un lecteur Gotek (voir plus loin pour les liens)
  5. D’un dongle USB PL2303 (voir plus loin pour les liens)
  6. D’un PC (ici sous Windows, mais doit marcher sous Linux)

Première étape, comment ça marche ?

Le Gotek se présente sous la forme d’un boitier en plastique plastique relativement cheap, qui a a peu près la forme d’un lecteur de disquettes 3 1/2 pouces moderne, puisque le but est sous sa forme native de pouvoir équiper des PCs ou machines industrielles.

C’est beau non ? non ? Non, ok. Mais ce n’est pas grave ici.

Il fonctionne grâce à un petit micro-contrôleur de type ARM qui est capable de faire pas mal de choses, et donc d’un peu de RAM et de ROM. Un vrai petit ordinateur de poche. Il est équipé de base d’une connectique compatible avec les nappes pour lecteurs de disquettes et de quelques pins de configuration dont nous allons avoir besoin :

Néanmoins, à ce stade, brut de décoffrage à la sortie d’usine, le Gotek est incapable de fonctionner sur Amiga, ST, MSX, Thomson, etc. Il faut donc changer son firmware (logiciel interne) pour qu’il accepte de travailler sur nos anciennes machines chéries. Nous allons voir cela dans un troisième temps.

Seconde étape, où trouve t-on cette petite bête ?

Pour trouver un de ces petits bijoux de la technologie Chinoise, AliExpress sera votre ami, qui en tant qu’ami vous fera les meilleurs prix, environ 17 euros de base :

https://fr.aliexpress.com/wholesale?catId=0&initiative_id=SB_20190210060045&SearchText=gotek

Il y a plusieurs modèles disponibles. Déjà, la “couleur”, souvent ils sont gris ou noir. Pour Amstrad CPC6128 ou Thomson TO8D nous aurons donc tendance à prendre le modèle noir. Pour ST, Amiga et autres, le gris. Ensuite, il existe des modèles un peu plus sophistiqués avec afficheur numérique et surtout des boutons poussoirs de sélection très utiles, comme nous le verrons lors de l’usage. Je vous conseille vivement ce modèle avec afficheur !

Vous en trouverez aussi beaucoup sur Ebay, à toutes les sauces, et certains déjà équipés de firmwares de type HxC modifiés pour Amiga, Atari ST, etc. Cela vous permettra de gagner du temps, mais au détriment d’un prix de vente bien supérieur. Nous allons donc continuer ensemble cette étude pour équiper vous mêmes vos Gotek du firmware qui va bien !

Troisième étape, ajouter un firmware HxC au Gotek

Nous allons donc ajouter à notre Gotek un peu bête un vrai firmware compatible avec toutes nos machines chéries, et ce firmware, nous allons le trouver chez notre ami Jean-François Del Nero, auteur du mondialement connu HxC, émulateur de lecteur de disquette : https://hxc2001.com/store/

Vous recevrez après paiement et par mail le fichier du firmware à ajouter à notre Gotek. C’est la parti la plus cossue de l’opération, car il n’est pas à la portée de tous de faire cette modification. Ceci dit, si vous êtes un tantinet bricoleur et suivez cet article minutieusement, cela devrait le faire.

Modification du firmware du Gotek

Une fois en possession de notre firmware HxC (j’espère que vous suivez toujours, allez y doucement), nous allons passer à la programmation même de notre petit Gotek. Pour cela, nous allons devoir utiliser un programmeur série de type PL2303. C’est en fait un dongle USB qui va nous permettre de communiquer en RS232 avec le Gotek pour le programmer. Sur cette page, nous allons trouver la bonne référence du dongle USB à acheter : https://github.com/keirf/FlashFloppy/wiki/Firmware-Programming

Ce modèle est celui que j’utilise, il fonctionne très bien, je le recommande donc : https://www.ebay.fr/itm/PL2303-USB-To-RS232-TTL-Converter-Adapter-Module-with-Dust-proof-Cover-PL2303HX/163459089214?hash=item260eebc33e:rk:4:pf:0

Ooouh le mignon petit dongle USB ! Qu’il est mimi, on dirait une fourchette design ! Fais RESET à papa !

Sur le Gotek, trouvez l’emplacement suivant sur la carte mère et notez bien le descriptif :

Il est important d’activer notre héro Flash pour aller plus vite !
  1. Vous allez devoir prendre votre fer à souder (15 ou 25 watts maximum), et faire un pont (souder un fil kwa) entre les deux pins J3 et celui de gauche, comme indiqué sur l’image du haut (BOOT0). Ceci va faire en sorte que le Gotek va booter en mode Programmation.

2. Ensuite, soudez deux fils à l’emplacement indiqué “RESET” en haut à droite. Nous nous servirons de cette fonction plus tard.

3. Finalement, soudez deux fils qui serviront pour la transmission des données (RX et TX) grâce auxquels nous allons injecter le firmware HxC dans le Gotek.

Maintenant, connectez votre dongle USB PL2303 à votre PC, de préférence sous Windows XP pour les plus vieux, Seven accepté. Sous Windows 10, nous allons devoir faire quelques manipulations de plus, suivez bien 😉

Posted in Bricolexorama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *