Test de l’Igel 3-2 : Un mini Thinclient tout intégré élégant !

Voici le test d’un autre thinclient plutôt ancien, aux environs des années 2000, transformé en machine MS-DOS et Windows98SE, avec de multiples avantages. Suivez le guide !

Acheté sur Ebay pour environ 50 euros, notre Igel 3-2 est très compact, surtout pour une machine dont l’alimentation est interne ! Moins grand qu’une feuille A4, il possède pourtant de solides atouts pour faire une machine dédiée aux jeux MS-DOS ou éventuellement pour faire tourner Windows 98SE.

Notre Igel 3-2 sous le feu des projecteurs et l’herbe synthétique de ma terrasse 😉

Comme tous les thinclients de la marque Igel, celui-ci est très solide, entouré d’une carrosserie en acier particulièrement costaude et très bien protégé électriquement parlant. Il est également totalement fanless, ce qui cependant nécessitera un peu d’attention, mais vous y reviendrons dans cet article.

Les caractéristiques électriques de notre Igel 3-2. La consommation indiquée ici n’a absolument rien à voir avec la réalité !

La machine est en effet totalement fanless : pas le moindre ventilateur à l’intérieur, mais heureusement, la carrosserie au dessus de la machine est bardée de trous pour laisser évacuer la chaleur interne :

Une connectique assez standard mais complète pour ce petit thinclient particulier.

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, l’Igel 3-2 possède une connectique assez riche pour un mini PC de son genre, avec :

  • Deux sorties série (j’en ai démonté une sur la photo)
  • Une prise Parallèle (que j’ai également enlevé pour évacuer l’air chaud interne)
  • Une sortie VGA DB15 standard
  • Deux prises PS/2 pour clavier/souris
  • Une prise réseau RJ45 au standard 100MBits
  • 2 prises USB en USB1 (attention au taux de transfert !)
  • Et finalement une entrée ligne et une sortie ligne audio.

Notez également qu’une prise USB est disponible en façade, mais pour ma part, je n’ai pas le souvenir d’avoir réussi à l’avoir fait fonctionner. A vérifier donc.

Pour les caractéristiques techniques, on est sur du bas de gamme, ou tout du moins, du pas cher et surtout qui chauffe le moins possible :

  • Processeur VIA C3 à 400 MHz, dont la fréquence peut être diminuée dynamiquement ou augmentée (j’ai réussi des tests à 533 ! haha)
  • Un chip vidéo S3 intégré capable d’un tout petit peu de 3D (voir les tests en fin d’aticle)
  • De la puce Via 82C686B qui permet l’émulation SoundBlaster (son et musique)
  • Et d’une barrette de RAM au format SDRAM de 128 Mo par défaut

Evidemment, surtout avec un tel processeur, surtout si vous le sous-cadencez pour éviter qu’il chauffe (ce qui est suffisant pour beaucoup de jeux sous MS-DOS), vous n’êtes pas du tout en face d’une machine puissante ou rapide. Ce n’est d’après moi même pas l’équivalent d’un Pentium à 166 MHz !

Sur l’image suivante, nous ouvrons la bête afin de pouvoir laisser admirer ses entrailles, très optimisées vu la petite taille de la bête. Pour la peine, je vais vous décrire un peu les modifications que j’ai apportée, assez légères et à la portée de tout le monde, pour permettre à notre petit Igel 3-2 de mieux respirer, notamment pendant ces fortes chaleurs d’été 2020 !

Une alimentation à découpage à droite, une carte mère mini ITX à gauche. C’est tout, merci, au revoir !

J’ai donc pour ma part amélioré un peu la dissipation thermique du Igel 3-2 car j’ai remarqué qu’après quelques heures d’usage/de jeu, la machine est vraiment très chaude. Il y a peu de composants certes, mais étant de génération assez ancienne, ils ont tendance à chauffer, et la ventilation naturelle est éventuellement trop limite.

J’ai donc ajouté les éléments suivants, qui donnent à moindre coût un bon résultat :

  • Des radiateurs en aluminium supplémentaires et directement collés/soudés aux radiateurs déjà en place, afin d’offrir plus de surface d’échange air/chaleur. Ils arrivent d’ailleurs à hauteur de la carrosserie supérieure et en contact, ce qui permet à la carrosserie de mieux dégager la chaleur.
  • J’ai ajouté un petit ventilateur (un 40mm je crois) en 5V uniquement, afin qu’il tourne peu vite et ne fasse pas de bruit. Il est placé de telle manière à envoyer un peu d’air au travers les radiateurs ici du chipset (le CPU est à droite) vers le fond de la machine.
  • Du coup, j’ai enlevé le deuxième port série et le port parallèle pour permettre à l’air chaud soufflé par le petit ventilateur de sortir plus facilement de la machine.

Ensuite et comme vous pouvez le voir sur la photo, j’ai ajouté un lecteur de CompactFlash avec une carte de 4 Go en lieu et place d’un DOM IDE 44 broches ou d’un disque dur 2.5 pouces IDE.

Maintenant, passons en revue le Bios très intéressant de ce petit Thinclient. Comble du raffinement, le constructeur a laissé disponible les paramètres de l’émulation SoundBlaster intégrée, ce qui est très pratique et permet d’utiliser ce thinclient sous MS-DOS avec le son sans modifications :

Cachez ce joli Bios que je ne saurais voir !

Et en effet, en utilisant le même programme d’activation que notre thinclient HP T5710 ou plus directement les outils fournis par VIA (VIAFMTSR et VIAAUDIO), nous pouvons jouer directement et avec le son à nos jeux MS-DOS favoris !

Du bon jeu ça monsieur, oh oui !

Si vous arrivez à dédier suffisament de mémoire conventionnelle disponible, vous pourrez même lancer Dune2, comme ici sur ce grand frère du Igel 3-2, le Igel 5-2 avec la même configuration sonore VIA :

La magnifique, formidable, sublime, splendide introduction du jeu Dune2 !

Et finalement, voici ce que peut donner le 3-2 sous Windows 98SE, avec les bons drivers installés. Bon voyage en 3D !

Voilà ! J’espère vous avoir donné envie de découvrir cette petite machine, très sympa pour aborder les jeux MS-DOS ou éventuellement faire tourner un peu de Windows 98SE. Il se négocie à environ 50 euros sur Ebay ou d’autres sites, alors, n’hésitez pas à jeter un oeil !

Amitiés,
Philippe Dubois “Prez”

Posted in Le PC a bon DOS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *