Minitel

Le retour du Minitel et des hackers

Aaahhhhh le Minitel
Nous avons déjà abordé ce sujet il y a peu de temps par le biais d'une casse explicative sauvegardée (lire ici)
Aujourd'hui, nous allons parler d'un serveur Minitel réactivé : le 36.14 Hacker !!!
Pour y accéder, deux possibilités :
- cliquer sur le lien qui suit et y accéder via un navigateur : 36.14 Hacker
- connecter un minitel sur la prise téléphonique de sa box et appeler le 09 72 52 72 52
Attention, vous allez redécouvrir avec une petite larme (ou découvrir avec effroi) ce qui fit le bonheur des PTT il y a bien longtemps.

Donc, sur ce serveur, plein de trucs. Un accès avec login et mot de passe (venez vous inscrire, le Prez et moi-même y trainons parfois...), des forums de discussions, une messagerie privée, et surtout des jeux ! Si si, des jeux en ligne ! Dans les années 80 ! Des informations, des images animées (les Gif, c'est nul à côté...)
Bref, quelques screenshots ci dessous :
(et pour information, l'image animée en tête d'article vient de cette page)

3614 Hacker
3614 Hacker
3614 Hacker
3614 Hacker
3614 Hacker
3614 Hacker
3614 Hacker
3614 Hacker

DemoArt – Second Reality, Future Crew, 1993

C’est probablement la plus ancienne Démo PC que vous trouverez dans ces pages. D’une part parce qu’elle est responsable, de l’avis de beaucoup, du véritable lancement de la DemoScene PC, et d’autre part qu’en tant qu’amateur de ces œuvres, je ne fus équipé d’un PC capable de les faire tourner qu’à partir de 1992.

Car avant Second Reality, la DemoScene était presque exclusivement sous le joug des puissants micro-ordinateurs réputés depuis toujours pour leurs qualités audio-vidéo, et l’on parle ici bien entendu des Commodore 64, des Atari ST et surtout, de la gamme Amiga, alors au firmament avec des productions comme avec la démo Arte de Nooon ou 9-Fingers. Mais cela allait changer radicalement avec l’arrivée de cette démo Second Reality de Future Crew, dont je vous laisse juger de la qualité des effets, de la narration et de l’excellentissime musique pour 1993 :

Lancement avec DosBox :

Si vous voulez exécuter la Démo dans son format d’origine MSDOS sur votre PC moderne, je vous ai concocté avec amour une petite archive avec l’émulateur DOSBOX et les fichiers de la démo. Il suffit de dézipper l’archive dans C:\DOSBOX, et de lancer start.bat et zou ! Comme en 1993 !!

https://www.jegeek.net/telechargements/demos/DOSBOX_SECOND.zip

Un avis éclairé :

En effet avant 1993, le PC avait très mauvaise réputation dans le monde de la DemoScene, et pour cause ! Pauvrement équipé en périphériques multimédia, avec des cartes vidéo immondes en CGA 4 couleurs voir même EGA comparativement aux micro-ordinateurs 16 bits de l’époque, et sans cartes sons. Quelle horreur. Etre DemoMaker sur PC en 1990, c’était la loose, la honte.

Mais le PC avait la côte depuis 1990 auprès du grand public, et allait très vite rattraper son retard technologique. Les premières cartes VGA sortent 1990, et affichent 320×200 en 256 couleurs parmi 16 millions, surpassants allègrement les capacités graphiques de nos Amiga et surtout Atari ST. Et puis des premières cartes son Adlib, Tandy ou Disney arrivent presque simultanément la première SoundBlaster avec de bonnes caractéristiques, et surtout une carte son qui allait changer radicalement la donne : la Gravis Ultrasound, ou GUS pour les intimes (
https://en.wikipedia.org/wiki/Gravis_Ultrasound ), en 1992. Cette carte son fonctionne sur la base de samples audio, comme le PAULA de l’Amiga, mais dispose de jusqu’à 1 Mo de RAM et peut sortir 32 voies simultanées en stéréo 16 bits, là où l’Amiga en dispose de 4 en 8 bits.

Autant dire que la différence était gigantesque et complètement à l’avantage du PC équipé de cette carte. Dès lors, la DemoScene PC en attente de composants de telle qualité s’en empare, et ici commence réellement la production d’œuvres de très grande qualité, utilisant du coup à bon escient la puissance des CPUs, la mémoire vive importante, les supports de mémoire de masse, les cartes sons de qualité et les cartes vidéo VGA. A quelques rares exceptions près dès 1995, les plus belles démos naissent de plus en plus souvent sur PC, un mouvement qui ne va pas se tarir de si tôt.

Cette Démo est devenue tellement un standard de qualité à sa sortie que pendant des années, les coders sur d’autres machines vont tenter de la reproduire avec plus ou plus de succès, comme ici avec cet excellent portage sur C64 :

Bref, un succès immense, une aura incroyable. Bienvenue dans la Seconde Réalité de la Démo PC.

Philippe Dubois “Prez”

DemoArt – FR-035 Deleted Scenes, Farbrausch, 2004

Il va m’être un peu plus difficile que d’accoutumée de parler de cette Démo, très particulière, de chez nos amis Farbrausch. Car c’est une Démo romantique, oui, vous avez bien lu ! Elle divulgue timidement une intrigue amoureuse dont la fin s’annonce tragique malheureusement, le tout dans une narration très appuyée basée sur des événements, on peut le voir ainsi, marqués dans la vie de ses géniteurs. Mais je vous laisse la découvrir et vous faire un avis !

Comme toujours et pour on l’espère l’éternité, vous pouvez récupérer cette Démo chez Pouet.net : http://www.pouet.net/prod.php?which=12071

PS : Cette Démo fonctionne toujours parfaitement sur les ordinateurs modernes même équipés de Windows 10 !

Un avis éclairé :

C’est définitivement pour moi une oeuvre phare de Farbrausch, malgré sa technique finalement peu enthousiasmante par moment, car au delà de sa genèse par l’éditeur procédural de Farbrausch ( werkzeug ), c’est sûrement la seule à laisser s’exprimer les sentiments amoureux de Visualice ou d’un de ses compères. Personnellement toujours, cette Démo m’a beaucoup marquée, car elle est réellement ce que doit représenter une oeuvre d’art pour ceux et celles qui l’observe : elle doit générer émotion et familiarité avec des scènes passées, effacées de nos vies à nous, comme un reflet déformé qui nous ramène à nos réflexions, à notre histoire et nos propres sentiments. C’est cela, l’Art.

La Démo débute sur une scène qui peut représenter les débuts de la vie de son auteur, ce qui pourrait être vu comme une ovule dans le ventre de sa mère, avec le mystère et la dynamique que cela suscite. L’œil de l’intéressé s’ouvre à la vie et découvre son environnement dont le visage de sa mère, alors que s’affiche le titre de la FR-035. L’arbre de sa vie apparaît alors, puisque l’auteur évolue et quitte le monde de l’enfance, et à la racine duquel un cercueil ou une boite pourrait renfermer son enfance justement pour signifier le passage à l’âge adulte. Et déjà pleuvent des cœurs signifiants que l’amour est finalement plus important que tout pour grandir. L’auteur lève alors les yeux au ciel pour interroger la source de cet amour et mieux le cerner.

Et là, apparaît enfin LA fille, que l’auteur rencontre en boite de nuit, qui accapare immédiatement son attention, sous le feu des projecteurs. Cette vision, cette rencontre fortuite dont il ne va garder qu’un souvenir et une épreuve photographique va le marquer profondément, de sorte que reprenant son train train quotidien dans la grande ville où il officie, l’auteur ne va avoir de sorte que de la chercher sans dessus dessous – et de la voir – partout. Mais sans la retrouver.

Alors qu’il se rattache à son souvenir, las de ces pérégrinations dans les espaces confinés de la ville qui ne le satisfont pas, l’auteur va pousser au sacrilège : il va tâcher de reconstruire son amour perdu avec les moyens techniques dont il dispose, depuis la simple photographie de sa silhouette, avec laquelle et grâce à des algorithmes de reconstruction 3D datant de la même époque que la Démo, il va en créer un avatar 3D.

Hélas, cette reconstruction artificielle de l’être désiré ne vaut pas grand chose, même poussée sur le piédestal de son amour, surtout en comparaison du modèle originel, et il s’imagine à quel point elle aurait été blessée d’apprendre sa démarche, déçue par son approche synthétique. Tout l’espoir de notre auteur s’écroule, il contemple alors défait sa création imparfaite et doit finalement se résoudre à comprendre que tous les moments qu’il aurait aimé vivre avec elle ont été effacés du temps – Deleted Scenes.

Philippe Dubois “Prez”

DemoArt – Dope, Complex, 1995

Voici une des plus vieilles démos PC que nous vous présenterons. 1995 ! Autant dire que Windows, DirectX, la 3D tout ça c’était pas encore ça pour l’époque. Du coup, DOPE fonctionne sur ce bon MS-DOS dont on va une nouvelle fois extirper les tripes pour nous afficher cette magnifique démo ! Point de carte accélératrice, la 3D tout à la main (ou plutôt au CPU) avec une grande utilisation du Phong et du Gouraud grâce à Jmagic, magicien du code de l’époque, le tout bercé par une musique très pop et très prisée. Un bon ride dans l’histoire de la Démo PC !

Comme toujours et irrémédiablement, rendez-vous chez Pouet.net pour récupérer ou voir cette démo magnifique :
http://www.pouet.net/prod.php?which=37

Lancement avec DosBox :

Si vous voulez exécuter la Démo dans son format d’origine MSDOS sur votre PC moderne, je vous ai concocté avec amour une petite archive avec l’émulateur DOSBOX et les fichiers de la démo. Il suffit de dézipper l’archive dans C:\DOSBOX, et de lancer start.bat et zou ! Comme en 1995 !!

https://www.jegeek.net/telechargements/demos/DOSBOX_DOPE.zip

Un avis éclairé :

J’adore cette démo, sommes toute assez lente, à la fois pour sa musique très pop pour l’époque, mais surtout car elle représente le début d’une transition depuis la Démo classique dite “technologique” à une Démo déjà plus artistique, posée, réfléchie, même si cet aspect reste à peine effleuré encore. Bien sûr, les “World Record” et “7800 polygones dans ta face” sont présents, mais finalement ce n’est pas tant ce qui marque dans DOPE. C’est la narration, l’enchaînement des effets, le coté spectacle, et ce qui fait que quelque part, DOPE est pour moi une suite symbolique de la sacro-sainte Second Reality – excusez du peu !

Philippe Dubois “Prez”

DemoArt – FR-08: .the .product, Farbrausch, 2000

Il y aura eut un avant et un après la FR-08, une Démo en 64Ko mythique dans la demoscene PC.

En effet, suivant l’envolée de la puissance de calcul des PCs, le calcul procédural dans le monde de la Demoscene arrive à la fin des années 90/début années 2000 d’abord timidement : D’abord quelques calculs de textures ou d’objets, ensuite de quelques sons. Puis vint la FR-08, la première grande production de Farbrausch, un des groupes les plus talentueux ever de Démos PC. Ici, tout est calculé par votre PC : Les textures, les samples de musique, les scènes 3D. Ce qui, remis au ratio d’ailleurs donné dans la Démo, nous fait grimper à un taux de compression de 30.000:1. Pas mal non ?

La démo se récupère ou se visionne depuis chez Pouet.net bien entendu :
http://www.pouet.net/prod.php?which=1221

PS: Elle fonctionne toujours bien bien sur tous les PCs même récents et sous Windows 10, à part d’éventuels petits problèmes de textures.

Un avis éclairé :

C’est une vraie bombe qui est sortie en 2000 à The Party 2000 dans la section des Démos PC 64K. Je n’y étais malheureusement pas, mais je peux imaginer la stupéfaction dans les yeux de tous les demomakers présents lorsque a été projeté la première fois cette petite 64K de Farbrausch. Sans nul doute, ils ont du penser comme moi qu’un grand pas venait d’être franchi dans la génération procédurale de l’univers des Démos, et que plus jamais, la Demoscene PC ne ressemblerait à ce qu’elle était avant. C’est une oeuvre majeure de la demoscene, le renouveau artistique et mathématique, scientifique même de ce milieu ! C’est énorme !

Philippe Dubois “Prez”

DemoArt – Kasparov, Elitegroup, 1999

Voici une des premières démos PC de qualité à utiliser DirectX. L’inspiration directe de grands jeux vidéo du commerce comme Half-Life est palpable. Mais la musique, extraordinaire, et les scènes interconnectées au fil de cette exploration de l’univers industriel et un peu surnaturel de Kasparov amènent les spectateurs dans une longue transe dont il sera difficile de s’acquitter. Vous voila prévenu ! Ouvrez grand vos yeux, vos oreilles et votre esprit, bouclez votre ceinture culturelle, et bon voyage dans Kasparov !

La Démo est comme toujours disponible sur LE serveur qui va bien : http://www.pouet.net/prod.php?which=374

PS: Elle fonctionne parfaitement bien même sur tous les PCs d’aujourd’hui, y compris sous Windows 10 !

Un avis éclairé :

Cette Démo hors normes est l’oeuvre notamment de certains comme Fiver2 ou United States Of America qui plus tard vont se retrouver chez un des plus grands groupes de Démos PC qui ait jamais existé : Farbrausch. Et on comprend pourquoi vu les qualités de cette démo, qui je le rappelle, date de 1999 ! C’est une oeuvre majeure de part la qualité de sa “narration”, des angles de vue de la caméra, de la connectivité entre les scènes, de la progression en trois temps (au moins) bien distincts qui commutent visuellement et sonorement dans l’oeuvre. Un travail d’une précision incroyable pour l’époque et qui va inspirer directement bon nombre de grands groupes avec une véritable notion de qualité à respecter dans les démos à venir.

Philippe Dubois “Prez”

andromeda

DemoArt – LifeForce / Andromeda Software Development, 2007

Voici la dernière démo du groupe A.S.D., devenu très célèbre dans la scène depuis 2006. LifeForce est une ôde à la vie et à l’humanité, les principales étapes de la vie humaine et leurs symboles. Et finalement, à vouloir décrocher la lune, l’homme ne vise-t-il pas sa propre destruction qui le fera sombrer dans les profondeurs troubles de l’oubli ?

A voir et télécharger sans limite depuis Pouet.net bien sûr : http://www.pouet.net/prod.php?which=31571

PS : La Démo fonctionne toujours parfaitement bien sur un ordinateur moderne, même équipé de Windows 10 !

LifeForce est une telle démonstration de génie, de créativité, quelle est un peu le symbole de toute cette rubrique DemoArt sur JeGeek!.

Philippe Dubois “Prez”

DemoArt – FR-025 : The Popular Demo / Farbrausch, 2005

Les symboles éternels de la musique et de la fête sont certainement les paillettes, les miroirs et les sphères disco. Entre parodie et démagogie, la Popular Demo est une anthologie qui ne sera pas sans rappeler les clips ou les génériques de bien des émissions télévisuelles.
Familiales ou populaires ?

A regarder et télécharger bien entendu depuis Pouet.net ! http://www.pouet.net/prod.php?which=9450

PS : La Démo fonctionne toujours parfaitement bien sur un ordinateur moderne, même équipé de Windows 10 !

Philippe Dubois “Prez”

DemoArt – FR-019 : Poem To A Horse / Farbrausch, 2002

Qu’est ce donc que la poésie mathématique ? comment des équations peuvent-elles créer des univers visuels et des sonorités à la fois étranges et captivantes ? C’est le challenge qu’a remporté haut la main ce groupe de Demo Allemand en 2002 avec ce second opus de leurs pérégrinations au sein des mathématiques.

http://www.pouet.net/prod.php?which=5569

PS : La démo fonctionne toujours bien sur les ordinateurs équipés de Windows, Windows 10 compris !

Philippe Dubois “Prez”

dead ringer

DemoArt – Dead Ringer / Fairlight, 2006

Affronter la grisaille des métropoles, faire un grand saut en arrière dans les années 70 où tout n’était que paillettes, cœurs et étoiles colorées : voici votre programme. Le meilleur passage de cette démo est sans nul doute lorsque celle-ci prend le pas sur votre réalité pour l’enorgueillir.
C’est vrai, mais qu’est-il arrivé au style ?

A voir et télécharger toujours chez Pouet.net bien entendu : http://www.pouet.net/prod.php?which=25776

PS : La Démo fonctionne toujours très bien sur les ordinateurs de maintenant, équipés de Windows, Windows 10 compris !

Philippe Dubois “Prez”